Premiers tests de terrain

Ce beau début d’automne nous permet de faire les premiers tests de validation sur le terrain. Après quelques ajustements, les prototypes sont fonctionnels, la géolocalisation est bien transmise, l’ergonomie bien améliorée par rapport à une radio classique. Nous allons bientôt pouvoir doter les chanceux testeurs de prototypes afin de recueillir leurs impressions.

Parallèlement, nous avons présenté le projet à Briançon avec un soutien unanime du PGHM, de la CRS et du CAF.  Merci à eux !

Prochaine étape : la Savoie !

Facebooktwitterlinkedinmail

4 réponses sur “Premiers tests de terrain”

  1. Je suis très intéressé par votre radio secours sa facilité d’utilisation je suis moniteur de ski sur Val thorens et pratique beaucoup de hors pistes sur différentes stations merci de me tenir informé de sa commercialisation

    1. Bonjour, merci pour votre commentaire, je vais vous ajouter à la liste de diffusion afin de vous tenir au courant des avancées. Pour information, nous présentons le projet aux acteurs savoyards de la montagne et du secours le lundi 12 novembre à la CRS d’Albertville. Seriez vous intéressé ? Je vous souhaite un très bon dimanche, surement sous la neige !

  2. Cela ne fait pas double emploi avec le canal Emergency ou plus récemment le réseau Granit qui se met en place dans les Pyrénées ?
    Justement ces radios seront-elles disponibles dans les Pyrénées ?
    Location : réservée au professionnels ou tout public ? quel sera le coût de la loc avec j’imagine un dépot de garantie ou une caution ?

    1. Bonjour et merci pour votre intérêt. Il n’y a pas double emploi. Nous travaillons sur le terminal, son ergonomie et son accessibilité. Aucunement sur les réseaux d’infrastructures existants dans les Alpes et qui donnent toute satisfaction depuis plus de 30 ans. Le système pourrait aussi fonctionner sur le canal E. Dans les Pyrénées, il n’y a jamais eu de réseaux comme dans les Alpes : ni les guides, ni les clubs n’ont réussis à fédérer les énergies pour construire des réseaux montagne. Le système ne fonctionne donc pas. Pour Granit, nous n’avons pas beaucoup d’information, mais le réseaux semble loin d’être 100% opérationnel. La location sera ouverte à tous : usagers & professionnels, dans les clubs ou via des distributeurs automatiques. Il y aura bien sur une caution (étant donné la valeur de l’équipement) et le cout sera en regard de ce qui se pratique pour louer un trio DVA / pelle / sonde ou une paire de crampons !

Répondre à Deves Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *